Auteur Sujet: Le demontage d'un conjoncteur-disjoncteur  (Lu 454 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne xm92

  • Global Modérateur
  • *****
  • Localisation:
    92000
  • Messages: 622
  • Xm Ph 2 Td Sx de 1996
Le demontage d'un conjoncteur-disjoncteur
« le: 01 février 2011 à 14:15:44 »
Salut
Je me permets de rapatrier se tutoriel  afin de faciliter les recherches pour les personnes qui aurai des soucie aves leur correcteur disjoncteur, model ph1

Les pieces constitutives d'un conjoncteur-disjoncteur ou

Le demontage d'un conjoncteur-disjoncteur

Le conjoncteur-disjoncteur est une pièce essentiel du circuit hydraulique. Sa fonction est d'assurée la régulation de la pression délivrée par la pompe hydraulique. C'est aussi lui qui assure par l'intermediaire de l'accumulateur la réserve de pression afin de fournir un surplus de pression immédiatement ou bien de palier à une defaillance générale du système hydraulique. A noter que bien souvent l'accumulateur principal est négligé dans l'entretient du véhicule. Or celui ci ne dispose que d'une réserve de 40 coups de freins dans le cas d'un accumulateur NEUF. Il est donc impératif de ne pas attendre que le conjoncteur claque toutes les secondes pour s'inquieter de son état.

Nous allons voir dans cette partie comment démonter un conjoncteur-disjoncteur. Je tiens par la même occasion à remercier William qui m'a obligement donner ce conjoncteur-disjoncteur pour démontage. La principale maladie visible des conjoncteur-disjoncteur est une perte d'etanchéité à l'arrière. Le responsible de cette fuite est bien souvent le joint thorique du bouchon. La solution de simplicité consiste à remplacer le conjoncteur par un neuf ou bien par un modèle d'occasion. A noter que le conjoncteur-disjoncteur équipant les BX est du type "tiroir pilote" introduit par Citroën en 1969 en remplacement du conjoncteur-disjoncteur sans tiroir pilote. A noter également que bien que le démontage ne présente pas de difficultés majeurs, le remontage avec changement des joints thoriques demande normalement un contrôle au banc de la pression de conjonction et de disjonction. Ces precisions etant faites commençons le démontage.

Je n'aborderais pas le démontage du véhicule cette procédure sera le sujet d'une prochaine section lorsque l'occasion se présentera.

Le matériel nécessaire au démontage se compose ainsi:

- Un étau de forte capacité ou une presse (celle ci etant l'ideal)

- Un pince à bec courbé

- Un clé à tube de 8 [ou un cliquet avec douille de 8] et une de 12

- Un pointeau

- Un perceuse avec fôret de 2.5 mm ou 3 mm

- Un chasse goupille

- Un ecrou assez gros (ou une douille)

- Une clé à chaîne

- Une clé à pan de 25

La première opération consiste à débarasser le conjoncteur-disjoncteur de l'accumulateur de préssion. Si celui ci n'a pas été déposé au moment du démontage du véhicule, il va falloir bloquer le conjoncteur dans l'étau pour déposer la sphère au moyen de la clé à chaîne. N'essayez pas avec une clé à filtre, vous n'avez aucune chance d'y arriver.

Un fois ceci fait, il va falloir s'attaquer à la partie la plus hardue: la dépose du jonc d'arrêt à l'arrière du conjoncteur. Pour cela il faut percer la le conjoncteur à 4mm de la base. Avec le pointeau faire une marque pour que le fôret prenne bien. Le percement doit se faire à vitesse reduite. N'oubliez pas de mettre de l'huile de coupe pendant le percement. Le jonc ne faisant pas le tour complet, il est judicieu de percer le trou sur la partie ou le jonc n'est pas présent afin de ne pas abimer celui ci. Une fois le trou percé, mettez dans l'etau le conjoncteur. Placez une douille ou un gros écrou à l'arrière du conjoncteur pour permettre la compression du ressort interieur. Puis avec le chasse goupille faire sortir le jonc en le poussant de son logement vers l'exterieur. La pince à bec courbé devrait vous permettre de le déposer complètement.

 

Une fois le jonc déposé, devisser lentement l'etau en prenant soin de ne pas faire voler le ressort et le bouchon. Sous la pression du ressort, le bouchon va sortir de son logement. Déposez le ressort et la rondelle d'appuie. Attention après cette dépose, du LHM encore contenu dans le conjoncteur va couler abondament.

 

Sur la photo on peut voir l'etat du joint thorique responsable des fuites. On distingue également la cale de réglage de pression.

Le tiroir est maintenant visible dans le conjoncteur. Pour le déposer il faut le pousser par le coté inverse. Pour cela deposez la plaque maintenu par la vis de 8. Enlevez également la bille qui se trouve derrière cette plaque. Il ne vous reste plus qu'à pousser le tiroir pour le déposer.

   

Notez bien le sens de montage du tiroir.

Le tiroir de conjonction

On s'attaque ensuite à la vis de détente et la bille. Cette bille permet d'ouvrir le circuit et de passer toute la préssion vers le circuit de retour.


La vis de détente et la bille (à ne pas perdre)

On peut maintenant s'attaquer à la chambre de disjonction. Avec serre-joint maintenir la chambre de disjonction afin de deposer les deux vis à pan. Puis desserez doucement votre serre-joint. Vous pouvez maintenant retirer le capot (en plastique) le ressort et la coupelle d'appui. Le tiroir de disjonction se retire en le poussant par le coté inverse.

 

On peut voir dans dans le fond du capot en plastique l'autre rondelle de reglage de la pression



Voila le conjoncteur-disjoncteur est maintenant completement démonté.

Au remontage il faudra changer les joints thoriques du bouchon et de la vis de détente. La bille devra de détente devra également être changée. Toutes les pièces devront être nettoyées à l'essence puis soufflées à l'air comprimés. Au remontage des tiroirs n'oubliez pas de les tremper dans le LHM. Les pieces doivent coulisser gras. N'oubliez pas également de remonter les cales de réglages. Normalement la pression de conjonction-disjonction devra être controlé.



Les pièces d'un conjoncteur-disjoncteur

Source du tutoriel : http://citroenbx19gt.free.fr/reparation/hydraulique/conjoncteur/conjoncteur.htm
@xm92

Hors ligne xm92

  • Global Modérateur
  • *****
  • Localisation:
    92000
  • Messages: 622
  • Xm Ph 2 Td Sx de 1996
Re : Le demontage d'un conjoncteur-disjoncteur
« Réponse #1 le: 01 février 2011 à 14:54:11 »
Un lien qui va biens pour la rénovation du correcteur disjoncteur XM Ph1
https://www.3000fr.com/xm-~-lhm-~-suspensions-~-direction-~-cardans/xm-turbo-d12-tutorial-renovation-regulateur-de-debit-par-un-nul-mais-ca-marche/
@xm92

Tags: